Comment ça marche :

Nos toilettes sèches écologiques n’ont pas besoin de raccordement, ni d’évacuation (toilettes à compost, ou toilettes à litières bio-maîtrisées) ; elles sont une alternative aux toilettes à chasse d’eau ou sanitaires chimiques. Facilement transportables elles sont adaptées à tout type d’événement souhaitant s’inscrire dans une démarche éco-responsable.

mascotte-toilettes-seches

Tous nos modules sont des toilettes qui fonctionnent avec de la sciure de bois et des copeaux, et ne nécessitent ni eau ni produits chimiques. 

Ces toilettes se composent d’un bac étanche qui reçoit les excréments et d’une réserve à sciure.

Après chaque passage, l’utilisateur des toilettes recouvre ses excréments d’une dose (environs 150 grammes) de mélange sciure-copeaux. Cet ajout empêche la décomposition des excréments et ainsi la formation des odeurs.

Quels avantages ?
  • Économie d’eau : Les toilettes sèches comme alternative à la chasse d’eau évitent le gaspillage de trois à douze litres d’eau potable à chaque utilisation.
  • Respect du cycle de l’eau : Les selles se dégradent mal dans l’eau. Bactéries et substances chimiques que nous rejetons nécessitent un traitement plus long pour être aussi inoffensives que l’eau grise (eau de lavage). Donc la chasse d’eau des WC augmente considérablement la charge des stations d’épuration en volume et en puissance. Dans le cas d’un traitement par bassins plantés (lagunage) des eaux grises, l’usage de toilettes sèches permet de diminuer le nombre de bassins successifs et de simplifier le traitement, le rendant accessible aux maisons individuelles.
S'abonner à notre lettre d'info

Devis en ligne toilettes sèchesVotre devis en ligne gratuit et rapide grâce à notre formulaire de demande de location de toilettes sèches.

La gamme en un clic :

toilettes

pmr

entretien

formules-picto

Calculateur de toilettes

condition de location

  • La constitution d’une ressource naturelle :
  1. Soit sous la forme d’un amendement organique de qualité à partir des déjections permettant de restituer à la terre les éléments qu’on en a retirés. Ceux qui cultivent un jardin trouvent directement une utilisation à leur compost, sinon un voisin jardinier ou cultivateur pourra en tirer parti.
  2. Soit sous la forme matière organique à biométhaniser, c’est-à-dire, produire un (bio-)gaz qui sera valorisé pour produire de l’électricité ou du chauffage ou les deux (cogénération). Il existe aussi des cas où le gaz alimente un parc automobile adapté.
  • Absence de bruits générés par la chasse d’eau et pas de problème de gel dans le cas de toilettes extérieures dans les pays froids.
  • Réduction des problèmes d’eutrophisationéliminés par des toilettes à eau traditionnelles, les selles et urines libèrent des quantités importantes d’azote de phosphore dans l’eau, participant ainsi de manière sensible à la dégradation des écosystèmes aquatiques.
  • Réduction des pertes de phosphore pour les écosystèmes : une partie du phosphore évacué par les eaux finit par sédimenter et devient inaccessible aux êtres vivants, ces pertes ne sont pas compensées par la production minière : le cycle du phosphore est ouvert. Les toilettes sèches contribuent ainsi à limiter la raréfaction du phosphore dans la biosphère.

Chaque chasse tirée expédie au tout-à-l’égout entre 6 et 12 L d’eau rendue potable à grands frais. Avec les toilettes sèches, pas une goutte d’eau n’est gaspillée. Cette économie permet la diminution de la pollution des eaux de rivière, de surface et la création d’une nouvelle ressource naturelle.

Enregistrer